Le projet « Air de Famille » et CHORAMU

« Un Air de Famille » est le fruit d’un partenariat entre le Centre de Formation de Musiciens Intervenant d’Aix Marseille Université et l’Assistance Publique Hôpitaux de Marseille. Dans sa réalisation, il réunit la Chorale Aphm (Chorale de l’Assistance Publique Hôpitaux de Marseille, CHORAMU (chorale d’Aix Marseille Université) et les étudiants du CFMI.

Depuis 2010 les étudiants du Cfmi collectent auprès de patients d’un service hospitalier des chansons que l’on chante dans leur famille : « un air de famille ». Les étudiants ré arrangent ces chants et les restituent aux patients, émus d’entendre leurs chansons accompagnées par un accordéon, un violoncelle, un trombone etc.…. Quelques semaines plus tard, les mêmes étudiants réalisent un arrangement à trois voix de leur collecte et le transmettent à la chorale Aphm et à CHORAMU. Ainsi intégré aux programmes de ces ensembles vocaux, une nouvelle vie est offerte à ces chansons populaires familiales.

Pour son édition 2018, trois concerts sur le thème de l’amour rassembleront CHORAMU, la chorale Aphm, et les étudiants du CFMI :

Jeudi 21 juin à 13 h, hall de la Timone 2 : dans le cadre de la fête de la musique

Dimanche 24 juin à 11h30 et 12h15, Place du lycée Thiers :  dans le cadre des dimanches de la Canebière (organisés par Lieux Publics)

Dimanche 24 juin 18h30 à la chapelle des Oblats à Aix en Provence dans le Parcours Urbain organisé par le Festival d’Aix

Au programme :

L’amour dans toutes les langues

Malaïka (tanzanien)
Souliko (géorgien)
Fortunato (corse)
Erev shel shoshanim (hebreux)
Estate (italien)
Ga met me me (flamand)

Patrick Luppi, chef de Chœur 

Collecter des chansons auprès de patients et de membres du personnel hospitalier est une proposition en apparence très simple, mais qui engage à une véritable réflexion sur les échanges intergénérationnels et interculturels, et implique tout un travail de médiation, de transmission, de création. Il s’agit d’initier un travail sur la mémoire, la transmission et la circulation de patrimoines vivants. Les chansons recueillies sont le plus souvent des berceuses, des chansons populaires ou traditionnelles, qui montrent la diversité des populations présentes dans les établissements hospitaliers, reflet des diversités culturelles de la ville de Marseille. L’air de famille, c’est à la fois ce qui rapproche et ce qui distingue : le patrimoine commun et l’histoire singulière.

Le CFMI d’Aix Marseille Université est l’un des seuls à avoir intégré dans son programme pédagogique un module spécifique, non optionnel, intitulé « Intervenir en milieu hospitalier ».